Les clients nous attribuent une note de 9,6

Garantie du prix le plus bas sur toutes les meilleures marques 

Plus de 1000 poupées en stock

Conditions générales de vente

Article 1 – Définitions

Dans les présentes conditions générales, les définitions suivantes s’appliquent :

  1. Contrat accessoire : contrat par lequel le consommateur acquiert des produits, des contenus numériques et/ou des services liés à un contrat à distance et ces articles, contenus numériques et/ou services sont fournis par le professionnel ou par un tiers sur la base d’un accord entre ce tiers et le professionnel ;
  2. Délai de rétractation : délai pendant lequel le consommateur peut exercer son droit de rétractation ;
  3. Consommateur : la personne physique n’agissant pas à des fins entrant dans le cadre de son activité commerciale, industrielle, artisanale ou libérale ;
  4. Jour : jour calendaire ;
  5. Contenu numérique : données produites et livrées sous forme numérique ;
  6. Contrat à exécution continue : contrat portant sur la fourniture régulière de biens, de services et/ou de contenus numériques pendant une période déterminée ;
  7. Support de données durable : tout dispositif – y compris le courrier électronique – permettant au consommateur ou au professionnel de stocker des informations qui lui sont adressées personnellement, de manière à pouvoir les consulter ou les utiliser ultérieurement pendant une durée adaptée à l’usage auquel elles sont destinées, et permettant la reproduction à l’identique des informations stockées ;
  8. Droit de rétractation : possibilité pour le consommateur de se rétracter du contrat à distance pendant le délai de réflexion ;
  9. Entrepreneur : la personne physique ou morale qui propose des produits, (l’accès à) des contenus numériques et/ou des services à distance aux consommateurs ;
  10. Accord à distance : un contrat conclu entre le professionnel et le consommateur dans le cadre d’un système organisé de vente à distance de produits, de contenus numériques et/ou de services, qui, jusqu’à et y compris la conclusion du contrat, recourt de manière exclusive ou conjointe à une ou plusieurs techniques de communication à distance ;
  11. Modèle de formulaire de rétractation : le modèle européen de formulaire de rétractation figurant à l’annexe I des présentes conditions générales. L’annexe I ne doit pas être mise à disposition si le consommateur ne dispose pas d’un droit de rétractation concernant sa commande ;
  12. Technologie de communication à distance : moyens qui peuvent être utilisés pour conclure un accord, sans que le consommateur et l’entrepreneur n’aient à se trouver ensemble dans la même pièce au même moment.

Article 2 – Identité de l’entrepreneur

DVWZ BV
Hasselterdijk 20G, 8043 PD, Zwolle
Adresse électronique : info@loveish.nl
Numéro de la chambre de commerce : 82678057
Btw-identificatienummer: NL862563215B01

Article 3 – Applicabilité

  1. Ces conditions générales s’appliquent à toute offre faite par l’entrepreneur et à tout contrat à distance conclu entre l’entrepreneur et le consommateur.
  2. Avant la conclusion du contrat à distance, le texte de ces conditions générales est mis à la disposition du consommateur. Si cela n’est pas raisonnablement possible, le professionnel indiquera, avant la conclusion du contrat à distance, comment les conditions générales peuvent être consultées dans ses locaux et que, à la demande du consommateur, elles seront envoyées gratuitement dans les plus brefs délais.
  3. Si le contrat à distance est conclu par voie électronique, nonobstant l’alinéa précédent et avant la conclusion du contrat à distance, le texte de ces conditions générales peut être mis à la disposition du consommateur par voie électronique de manière à ce qu’il puisse être facilement stocké par le consommateur sur un support de données durable. Si cela n’est pas raisonnablement possible, avant la conclusion du contrat à distance, il sera indiqué où les conditions générales peuvent être consultées par voie électronique et que, à la demande du consommateur, elles seront envoyées par voie électronique ou autrement gratuitement.
  4. Dans le cas où des conditions spécifiques de produits ou de services s’appliquent en plus des présentes conditions générales, les deuxième et troisième paragraphes s’appliquent mutatis mutandis et, en cas de conditions contradictoires, le consommateur peut toujours se fonder sur la disposition applicable qui lui est la plus favorable.

Article 4 – L’offre

  1. Si une offre a une durée de validité limitée ou est soumise à des conditions, cela sera expressément indiqué dans l’offre.
  2. L’offre contient une description complète et précise des produits, du contenu numérique et/ou des services proposés. La description est suffisamment détaillée pour permettre une évaluation correcte de l’offre par le consommateur. Si l’entrepreneur utilise des images, celles-ci sont une représentation fidèle des produits, services et/ou contenus numériques proposés. Les fautes évidentes ou les erreurs manifestes dans l’offre ne lient pas l’entrepreneur.
  3. Chaque offre contient des informations telles qu’il est clair pour le consommateur quels sont les droits et obligations liés à l’acceptation de l’offre.

Article 5 – L’accord

  1. Sous réserve des dispositions du paragraphe 4, l’accord est conclu au moment où le consommateur accepte l’offre et remplit les conditions qui y sont énoncées.
  2. Si le consommateur a accepté l’offre par voie électronique, le professionnel confirme sans délai la réception de l’acceptation de l’offre par voie électronique. Tant que la réception de cette acceptation n’a pas été confirmée par l’entrepreneur, le consommateur peut dissoudre le contrat.
  3. Si l’accord est conclu par voie électronique, l’entrepreneur prend les mesures techniques et organisationnelles appropriées pour protéger le transfert électronique des données et assure un environnement web sécurisé. Si le consommateur peut payer par voie électronique, l’entrepreneur observera les mesures de sécurité appropriées à cette fin.
  4. L’entrepreneur peut – dans les cadres légaux – s’informer si le consommateur peut faire face à ses obligations de paiement, ainsi que tous les faits et facteurs qui sont importants pour une conclusion responsable du contrat à distance. Si, sur la base de cette enquête, le chef d’entreprise a de bonnes raisons de ne pas conclure l’accord, il a le droit de refuser une commande ou une demande ou d’assortir l’exécution de conditions particulières, tout en motivant sa décision.
  5. L’entrepreneur enverra au consommateur, au plus tard lors de la livraison du produit, du service ou du contenu numérique, les informations suivantes, par écrit ou de manière à ce qu’elles puissent être stockées par le consommateur de manière accessible sur un support de données durable :
    • l’adresse de visite de l’établissement du professionnel à laquelle le consommateur peut adresser ses réclamations ;
    • les conditions et la manière dont le consommateur peut exercer son droit de rétractation, ou une déclaration claire concernant l’exclusion du droit de rétractation ;
    • les informations sur les garanties et le service après-vente existant ;
    • le prix TTC du produit, du service ou du contenu numérique ; le cas échéant, le coût de la livraison ; et le mode de paiement, de livraison ou d’exécution du contrat à distance ;
    • les conditions de résiliation de l’accord si celui-ci a une durée supérieure à un an ou est à durée indéterminée ;
    • si le consommateur dispose d’un droit de rétractation, le modèle de formulaire de rétractation.
  6. Dans le cas d’une opération de durée, la disposition du paragraphe précédent ne s’applique qu’à la première livraison.

Article 6 – Droit de rétractation

  1. Les consommateurs peuvent dissoudre un accord relatif à l’achat d’un produit pendant un délai de réflexion d’au moins 14 jours sans donner de raisons. Le professionnel peut interroger le consommateur sur le motif de la rétractation, mais ne peut pas l’obliger à donner sa ou ses raisons.
  2. Le délai de réflexion visé au paragraphe 1 commence à courir le lendemain du jour où le consommateur, ou un tiers désigné à l’avance par le consommateur, qui n’est pas le transporteur, a reçu le produit, ou :
    • si le consommateur a commandé plusieurs produits dans la même commande : le jour où le consommateur, ou un tiers désigné par lui, a reçu le dernier produit. Le professionnel peut, à condition d’en avoir clairement informé le consommateur avant le processus de commande, refuser une commande de plusieurs produits ayant des délais de livraison différents.
    • si la livraison d’un produit se compose de plusieurs envois ou parties : le jour où le consommateur, ou un tiers désigné par lui, a reçu le dernier envoi ou la dernière partie ;
    • pour les contrats de livraison régulière de produits pendant une période donnée : le jour où le consommateur, ou un tiers désigné par lui, a reçu le premier produit.
  3. Un consommateur peut résilier un contrat de service et un contrat de fourniture de contenu numérique non fourni sur un support matériel pendant au moins 14 jours sans donner de raisons. Le professionnel peut interroger le consommateur sur le motif de la rétractation, mais ne peut pas l’obliger à donner sa ou ses raisons.
  4. Le délai de réflexion visé au paragraphe 3 commence le jour suivant la conclusion de l’accord.
  5. Si le professionnel n’a pas fourni au consommateur les informations légalement requises sur le droit de rétractation ou le modèle de formulaire de rétractation, le délai de réflexion expire 12 mois après la fin du délai de réflexion initial déterminé conformément aux paragraphes précédents du présent article.
  6. Si le professionnel a fourni au consommateur les informations visées au paragraphe précédent dans les 12 mois suivant la date d’entrée en vigueur du délai de réflexion initial, le délai de réflexion expire 14 jours après le jour où le consommateur a reçu ces informations.

Article 7 – Obligations du consommateur pendant le délai de réflexion

  1. Pendant la période de refroidissement, le consommateur manipulera le produit et son emballage avec soin. Il ne doit déballer ou utiliser le produit que dans la mesure nécessaire pour établir sa nature, ses caractéristiques et son fonctionnement. On part ici du principe que le consommateur ne peut manipuler et inspecter le produit que comme il serait autorisé à le faire dans un magasin.
  2. Le consommateur n’est responsable que de la dépréciation du produit résultant d’une façon de manipuler le produit qui va au-delà de ce qui est autorisé au paragraphe 1.
  3. Le consommateur n’est pas responsable de la dépréciation du produit si le professionnel ne lui a pas fourni toutes les informations légalement requises sur le droit de rétractation avant ou lors de la conclusion du contrat.

Article 8 – Exercice du droit de rétractation par le consommateur et coûts y afférents

  1. Si le consommateur exerce son droit de rétractation, il le notifie au professionnel dans le délai de rétractation en utilisant le modèle de formulaire de rétractation ou d’une autre manière non équivoque.
  2. Dès que possible, mais dans un délai de 14 jours à compter du jour suivant la notification visée au paragraphe 1, le consommateur renvoie le produit, ou le remet à (un représentant autorisé de) l’entrepreneur. Cela n’est pas nécessaire si l’entrepreneur a proposé de collecter lui-même le produit. Le consommateur a respecté le délai de retour dans tous les cas s’il renvoie le produit avant l’expiration du délai de réflexion.
  3. Le consommateur retournera le produit avec tous les accessoires livrés, si cela est raisonnablement possible, dans son état et son emballage d’origine, et conformément aux instructions raisonnables et claires fournies par l’opérateur.
  4. Le risque et la charge de la preuve de l’exercice correct et en temps voulu du droit de rétractation incombent au consommateur.
  5. Le consommateur supporte le coût direct du retour du produit. Si le professionnel n’a pas notifié que le consommateur doit supporter ces frais ou si le professionnel indique que le consommateur doit supporter lui-même ces frais, le consommateur n’a pas à supporter les frais de retour.
  6. Si le consommateur se rétracte après avoir préalablement demandé expressément que l’exécution du service ou la fourniture de gaz, d’eau ou d’électricité non préparés à la vente dans un volume limité ou une certaine quantité commence pendant le délai de rétractation, le consommateur doit au professionnel un montant proportionnel à la partie de l’engagement exécutée par le professionnel au moment de la rétractation, par rapport à l’exécution complète de l’engagement.
  7. Le consommateur ne supporte aucun coût pour l’exécution de services ou la fourniture d’eau, de gaz ou d’électricité, qui ne sont pas rendus prêts à la vente dans un volume ou une quantité limités, ou pour la fourniture de chauffage urbain, si :
    • le professionnel n’a pas fourni au consommateur les informations légalement requises sur le droit de rétractation, le remboursement des frais en cas de rétractation ou le modèle de formulaire de rétractation, ou ;
    • le consommateur n’a pas expressément demandé le commencement de l’exécution du service ou de la fourniture de gaz, d’eau, d’électricité ou de chauffage urbain pendant le délai de réflexion.
  8. Le consommateur ne supporte aucun coût pour la livraison totale ou partielle d’un contenu numérique qui n’est pas livré sur un support matériel si :
    • il n’a pas expressément consenti au commencement de l’exécution du contrat avant la fin du délai de réflexion ;
    • il n’a pas reconnu avoir perdu son droit de rétractation lorsqu’il a donné son consentement ; ou
    • l’entrepreneur n’a pas réussi à confirmer cette déclaration du consommateur.
    • Si le consommateur exerce son droit de rétractation, tous les contrats supplémentaires seront résiliés de plein droit.

Article 9 – Obligations de l’entrepreneur en cas de rétractation

  1. Si le professionnel permet la notification de la rétractation du consommateur par voie électronique, il envoie un accusé de réception sans délai après avoir reçu cette notification.
  2. L’entrepreneur rembourse tous les paiements effectués par le consommateur, à l’exclusion des frais de livraison facturés par l’entrepreneur pour le produit retourné, sans délai mais dans les 14 jours suivant le jour où le consommateur lui notifie la rétractation. À moins que l’entrepreneur ne propose de récupérer lui-même le produit, il peut attendre pour rembourser qu’il ait reçu le produit ou que le consommateur prouve qu’il a renvoyé le produit, la date retenue étant celle du premier de ces faits.
  3. L’opérateur utilisera le même moyen de paiement que celui utilisé par le consommateur pour le remboursement, sauf si le consommateur accepte un autre moyen. Le remboursement est gratuit pour le consommateur.
  4. Si le consommateur a choisi un mode de livraison plus coûteux que la livraison standard la moins chère, le professionnel n’est pas tenu de rembourser les frais supplémentaires liés au mode plus coûteux.

Article 10 – Exclusion du droit de rétractation

Le professionnel peut exclure du droit de rétractation les produits et services suivants, mais uniquement s’il l’a clairement indiqué lors de la présentation de l’offre, ou au moins en temps utile avant la conclusion du contrat :

  1. Produits ou services dont le prix est soumis aux fluctuations du marché financier sur lesquelles l’entrepreneur n’a aucune influence et qui peuvent survenir pendant le délai de rétractation ;
  2. Les contrats conclus lors d’une vente aux enchères publiques. Une enchère publique désigne une méthode de vente où les produits, le contenu numérique et/ou les services sont proposés par l’opérateur aux consommateurs qui assistent ou ont la possibilité d’assister à l’enchère en personne, sous la direction d’un commissaire-priseur, et où l’adjudicataire est obligé d’acheter les produits, le contenu numérique et/ou les services ;
  3. Les contrats de service, après l’exécution complète du service, mais seulement si :
    1. l’exécution a commencé avec le consentement préalable exprès du consommateur ; et
    2. le consommateur a déclaré perdre son droit de rétractation dès lors que le professionnel a pleinement exécuté le contrat ;
  4. Les vacances à forfait visées à l’article 7:500 du code civil et les contrats de transport de passagers ;
  5. Les contrats de service pour la fourniture d’un hébergement, si le contrat prévoit une date ou une période d’exécution spécifique et autre qu’à des fins résidentielles, le transport de marchandises, les services de location de voitures et la restauration ;
  6. Les contrats relatifs aux activités de loisirs, si le contrat prévoit une date ou une période spécifique pour leur exécution ;
  7. Produits fabriqués selon les spécifications des consommateurs, qui ne sont pas préfabriqués et qui sont fabriqués sur la base d’un choix ou d’une décision individuelle du consommateur, ou qui sont clairement destinés à une personne spécifique. Toutes les poupées en rupture de stock sont incluses dans cette catégorie ;
  8. Les produits qui se gâtent rapidement ou dont la durée de conservation est limitée ;
  9. Les produits qui ne peuvent pas être retournés pour des raisons de protection de la santé ou d’hygiène et dont l’emballage a été ouvert. Cela inclut toutes les poupées sexuelles ;
  10. Les produits qui, après la livraison, sont par nature irrévocablement mélangés à d’autres produits ;
  11. Boissons alcoolisées dont le prix a été convenu lors de la conclusion du contrat, mais dont la livraison ne peut avoir lieu qu’après 30 jours, et dont la valeur réelle dépend des fluctuations du marché sur lesquelles l’entrepreneur n’a aucune influence ;
  12. Enregistrements audio, vidéo et logiciels informatiques scellés, dont le sceau a été brisé après la livraison ;
  13. Journaux, magazines ou revues, à l’exclusion des abonnements à ces derniers ;
  14. La fourniture de contenu numérique autrement que sur un support tangible, mais seulement si :
    • l’exécution a commencé avec le consentement préalable exprès du consommateur ; et
    • le consommateur a déclaré qu’il perdait ainsi son droit de rétractation.

Article 11 – Le prix

  1. Pendant la période de validité indiquée dans l’offre, les prix des produits et/ou services proposés ne seront pas augmentés, à l’exception des modifications de prix dues à des changements de taux de TVA.
  2. Nonobstant le paragraphe précédent, l’entrepreneur peut proposer des produits ou des services dont les prix sont soumis aux fluctuations du marché financier et sur lesquels l’entrepreneur n’a aucune influence, avec des prix variables. Ceci est sujet à des fluctuations et le fait que tous les prix cités sont des prix cibles est indiqué avec l’offre.
  3. Les augmentations de prix dans les 3 mois suivant la conclusion du contrat ne sont autorisées que si elles résultent de réglementations ou de dispositions légales.
  4. Les augmentations de prix à partir de 3 mois après la conclusion du contrat ne sont autorisées que si l’entrepreneur l’a stipulé et :
    • ils résultent de réglementations ou de dispositions légales ; ou
    • le consommateur a le pouvoir de résilier le contrat à partir du jour où l’augmentation de prix prend effet.
  5. Les prix mentionnés dans l’offre de produits ou de services incluent la TVA.

Article 12 – Respect de l’accord et garantie supplémentaire

  1. L’entrepreneur garantit que les produits et/ou services sont conformes à l’accord, aux spécifications mentionnées dans l’offre, aux exigences raisonnables de solidité et/ou d’utilisabilité et aux dispositions légales et/ou réglementations gouvernementales existantes à la date de la conclusion de l’accord. En cas d’accord, l’entrepreneur garantit également que le produit est adapté à une utilisation autre que normale.
  2. Une garantie supplémentaire fournie par l’entrepreneur, son fournisseur, son fabricant ou son importateur ne limite jamais les droits légaux et les réclamations que le consommateur peut faire valoir contre l’entrepreneur sur la base de l’accord si l’entrepreneur n’a pas rempli sa part de l’accord.
  3. On entend par garantie supplémentaire tout engagement du professionnel, de son fournisseur, de son importateur ou de son producteur dans lequel il accorde au consommateur certains droits ou réclamations qui vont au-delà de ce que le consommateur est légalement obligé de faire au cas où il n’aurait pas rempli sa part de l’accord.

Article 13 – Livraison et exécution

  1. L’entrepreneur apportera le plus grand soin à la réception et à l’exécution des commandes de produits et à l’évaluation des demandes de prestation de services.
  2. Le lieu de livraison est l’adresse que le consommateur a fait connaître à l’entrepreneur.
  3. Sous réserve de ce qui est indiqué à l’article 4 des présentes conditions générales, l’entrepreneur exécutera les commandes acceptées avec une rapidité convenable, mais au plus tard dans les 30 jours, à moins qu’un autre délai de livraison n’ait été convenu. Si la livraison est retardée, ou si une commande ne peut pas être exécutée ou ne peut l’être que partiellement, le consommateur en sera informé au plus tard 30 jours après la passation de la commande. Dans ce cas, le consommateur a le droit de résilier le contrat sans frais et le droit à d’éventuels dommages et intérêts.
  4. Après la dissolution conformément au paragraphe précédent, l’entrepreneur remboursera sans délai le montant payé par le consommateur.
  5. Le risque d’endommagement et/ou de perte des produits incombe à l’entrepreneur jusqu’au moment de la livraison au consommateur ou à un représentant préalablement désigné et porté à la connaissance de l’entrepreneur, sauf s’il en a été explicitement convenu autrement.

Article 14 – Opérations de durée : durée, résiliation et renouvellement

  1. Le consommateur peut résilier à tout moment un contrat à durée indéterminée qui a été conclu pour la fourniture régulière de produits (y compris l’électricité) ou de services, en respectant des règles de résiliation convenues et un délai de préavis d’un mois maximum.
  2. Le consommateur peut résilier un contrat à durée déterminée qui a été conclu pour la fourniture régulière de produits (y compris l’électricité) ou de services à tout moment vers la fin de la durée déterminée, sous réserve de règles de résiliation convenues et d’un délai de préavis ne dépassant pas un mois.
  3. Le consommateur peut modifier les accords mentionnés dans les paragraphes précédents :
    • prendre fin à tout moment et ne pas se limiter à une résiliation à un moment ou à une période particulière ;
    • au moins y mettre fin de la même manière qu’il les a conclues ;
    • toujours résilier avec le même délai de préavis que celui que l’entrepreneur s’est fixé.
  4. Un accord conclu pour une durée déterminée et qui s’étend à la fourniture régulière de produits (y compris l’électricité) ou de services ne peut pas être prolongé ou renouvelé tacitement pour une durée déterminée.
  5. Nonobstant l’alinéa précédent, un contrat à durée déterminée qui a été conclu pour la livraison régulière de journaux quotidiens ou hebdomadaires et de magazines peut être reconduit tacitement pour une durée déterminée ne dépassant pas trois mois, si le consommateur peut mettre fin à ce contrat renouvelé vers la fin du renouvellement avec un préavis ne dépassant pas un mois.
  6. Un contrat à durée déterminée qui a été conclu pour la fourniture régulière de produits ou de services ne peut être reconduit tacitement pour une durée indéterminée que si le consommateur peut y mettre fin à tout moment avec un préavis ne dépassant pas un mois. Le délai de préavis est de trois mois au maximum dans le cas où le contrat s’étend à la livraison de journaux et magazines quotidiens, d’information et hebdomadaires régulièrement, mais moins d’une fois par mois.
  7. Un contrat à durée déterminée pour la fourniture régulière de journaux quotidiens ou hebdomadaires et de magazines à titre d’introduction (abonnement d’essai ou d’introduction) ne se poursuit pas tacitement et prend fin automatiquement à la fin de la période d’essai ou d’introduction.
  8. Si un contrat a une durée supérieure à un an, après un an, le consommateur peut résilier le contrat à tout moment avec un préavis ne dépassant pas un mois, à moins que le caractère raisonnable et équitable ne s’oppose à la résiliation avant la fin de la durée convenue.

Article 15 – Paiement

  1. Sauf disposition contraire dans l’accord ou les conditions supplémentaires, les montants dus par le consommateur doivent être payés dans les 14 jours suivant le début du délai de réflexion ou, en l’absence de délai de réflexion, dans les 14 jours suivant la conclusion de l’accord. Dans le cas d’un contrat de prestation de service, ce délai commence à courir le lendemain du jour où le consommateur reçoit la confirmation du contrat.
  2. Lors de la vente de produits aux consommateurs, les conditions générales ne peuvent jamais exiger des consommateurs qu’ils paient plus de 50 % à l’avance. Lorsque le paiement anticipé est stipulé, le consommateur ne peut faire valoir aucun droit concernant l’exécution de la commande ou du (des) service(s) respectif(s) avant que le paiement anticipé stipulé n’ait été effectué.
  3. Le consommateur a le devoir de signaler immédiatement les inexactitudes dans les détails de paiement fournis ou mentionnés à l’entrepreneur.
  4. Si le consommateur ne respecte pas son ou ses obligations de paiement à temps, il est, après avoir été informé par l’entrepreneur du retard de paiement et que l’entrepreneur a accordé au consommateur un délai de 14 jours pour encore respecter ses obligations de paiement, après le non-paiement dans ce délai de 14 jours, obligé de payer les intérêts légaux sur le montant encore dû et l’entrepreneur a le droit de facturer les frais de recouvrement extrajudiciaires qu’il a encourus. Ces frais de recouvrement s’élèvent au maximum à : 15 % sur les montants impayés jusqu’à 2 500 € ; 10 % sur les 2 500 € suivants et 5 % sur les 5 000 € suivants, avec un minimum de 40 €. L’entrepreneur peut s’écarter des montants et des pourcentages mentionnés au profit du consommateur.

Article 16 – Procédure de réclamation

  1. L’entrepreneur dispose d’une procédure de réclamation suffisamment médiatisée et traite la réclamation conformément à cette procédure de réclamation.
  2. Les réclamations sur l’exécution de l’accord doivent être soumises à l’entrepreneur dans un délai de 7 jours, entièrement et clairement décrites, après que le consommateur a identifié les défauts.
  3. Les plaintes soumises à l’entrepreneur recevront une réponse dans un délai de 14 jours à compter de la date de réception. Si une plainte nécessite un temps de traitement prévisible plus long, l’opérateur répondra dans le délai de 14 jours avec un avis de réception et une indication de la date à laquelle le consommateur peut s’attendre à une réponse plus détaillée.
  4. Si la plainte ne peut pas être résolue d’un commun accord, il en résulte un litige susceptible de faire l’objet d’un règlement des différends.
  5. En cas de réclamation, un consommateur doit d’abord s’adresser à l’entrepreneur. Si la boutique en ligne est affiliée à Stichting WebwinkelKeur et pour les plaintes qui ne peuvent être résolues par accord mutuel, le consommateur doit s’adresser à Stichting WebwinkelKeur (www.webwinkelkeur.nl), qui assurera gratuitement la médiation. Vérifie si cette boutique en ligne a une adhésion en cours sur https://www.webwinkelkeur.nl/leden/. Si une solution n’est toujours pas trouvée, le consommateur a la possibilité de faire traiter sa plainte par le comité de litige indépendant désigné par Stichting WebwinkelKeur, la décision est contraignante et l’entrepreneur et le consommateur acceptent cette décision contraignante. La soumission d’un litige à ce comité de litige entraîne des frais qui doivent être payés par le consommateur au comité concerné. Il est également possible de déposer des plaintes via la plateforme européenne ODR (http://ec.europa.eu/odr).
  6. Une plainte ne suspend pas les obligations de l’opérateur, à moins que celui-ci n’indique le contraire par écrit.
  7. Si une plainte est jugée valable par l’opérateur, celui-ci, à sa discrétion, remplacera ou réparera gratuitement les produits livrés.

Article 17 – Litiges

Les contrats entre l’entrepreneur et le consommateur auxquels se rapportent les présentes conditions générales sont exclusivement régis par le droit néerlandais.

Article 18 – Dispositions complémentaires ou différentes

Les dispositions supplémentaires ou dérogeant aux présentes conditions générales ne peuvent pas se faire au détriment du consommateur et doivent être consignées par écrit ou de manière à pouvoir être stockées par le consommateur de manière accessible sur un support de données durable.

Service et contact

Organiser rapidement dans votre compte

Suivez vos Commandes, payez et changez Vos Données

Vous avez besoin d’aide ?

Nous nous ferons un plaisir de vous aider. Notre Service client est toujours à votre disposition les jours ouvrables.